Culture

L’agriculture, un moyen de survie

Partant du mythe de la genèse qui nous fait savoir qu’Adan a été descendu sur terre afin de se nourrir à la sueur de son front. On comprend dès lors que l’agriculture est une nécessité et jusqu’à ce jour tout ce avec quoi nous vivions provient de cette activité. Voilà pourquoi cette activité est si primordiale que même France Tractor y apporte sa contribution par le biais de la fabrication de machines agricoles.

La vie avant l’agriculture

Il est bon de savoir que la vie des hommes ne s’est pas faite en un seul jour. Le processus a été long avant d’aboutir à ce qu’elle est aujourd’hui. Autrefois, pour se nourrir, les hommes se rassasiaient à l’aide la chasse, de pêche et de cueillette. En effet, ils n’avaient ni les moyens nécessaires ni les capacités mentales requises pour cultiver la terre. Mais plus tard, avec l’avancée, ils ont commencé à pratiquer ce qu’on appelle aujourd’hui l’agriculture. Cette technique leur a permis de développer non seulement la terre, l’alimentation, mais aussi d’obtenir une diversité alimentaire qui favorise la santé. À ce jour, le monde est à un stade où les gens cultivent même avec des avions sur des surfaces démesurées, ce qui permet de nourrir toute planète.

A lire également : La rotation des cultures est indispensable pour préserver la terre

L’agriculture industrielle

L’évolution du monde qui a conduit à une globalisation des échanges planétaires n’a pas laissé insensible le domaine de l’agriculture. Du temps où l’on parlait de culture pour vivre, on parle maintenant d’agriculture industrielle. Ce qui fait que ce secteur est devenu non seulement vital, mais aussi un facteur de développement grâce au nombre important de mains d’œuvre qu’il englobe. L’agriculture emploie beaucoup de personnes et la chaine est longue. Par ailleurs, il faut reconnaitre que les techniques de pratiquer l’agriculture ont connu une révolution que le monde n’attendait pas.

Les différents types d’agricultures

Il a une diversification de l’agriculture, de par ses concepts non seulement, mais aussi ses objectifs. Quand on prend les cultures vivrières qui sont pratiquées pratiquement dans tous les pays, elles ne visent que ce que les gens consomment pour vivre. À côté ce type, on a l’agriculture industrielle qui se spécialise dans la production de matières premières pour les grandes entreprises transformatrices. Et nous avons aussi le maraichage qui n’est pas aussi grand, mais permet d’avoir à proximité de soi des fruits et légumes qui nous facilitent la réalisation de certaines recettes dans nos cuisines.

A voir aussi : Des appareils efficaces pour contrôler la qualité́ des fruits et légumes