Pain nordique : les dérivés

Pain nordique : les dérivés

Le pain nordique est connu sous plusieurs noms. C’est le pain scandinave bio qui apporte aux consommateurs, des éléments nutritifs essentiels à leur santé. On distingue toutefois, le pain maison et le pain au levain. Voici ici, les dérivés du pain nordique.

Le pain maison et le pain de tradition française

Le pain maison est un pain destiné à la vente. Si le pain nordique à préparer doit servir à cette fin, elle est un pain maison. Dans ce cas, l’aliment est pétri, façonné et cuit directement sur le lieu de vente.

A lire en complément : Les meilleures recettes de la saison à découvrir absolument

Dans le même temps, si la vente du pain nordique est faite de façon itinérante par le professionnel qui l’a conçu, on parlera de pain maison. Ainsi, lorsque le pain nordique est servi dans une boulangerie « froide », il ne saurait être appelé : pain maison.

Le pain de tradition française est celui qui n’a pas subi un traitement de surgélation tout au long de sa préparation. On n’y retrouve pas non plus des additifs. Ces caractéristiques correspondent bien à celles du pain nordique. Pour la cuisson de la pâte qui permet de l’obtenir, plusieurs éléments doivent être pris en compte. Il y a notamment le mélange de plusieurs farines panifiables.

A lire également : Les produits bio pour rester en bonne santé ?

Pour le pain nordique, on utilise comme ingrédients, la farine de blé, la farine de seigle et plusieurs autres farines selon vos envies. Il s’agit notamment de la farine de soja et de la farine de fève entre autres. Le sel de cuisine et l’eau potable sont aussi des ingrédients utiles à la préparation du pain viking.

L’aliment est également appelé pain de tradition française puisqu’il est fermenté. Cela est possible grâce au levain utilisé au cours de la préparation. Dans ledit pain, on retrouve aussi des céréales, des graines et des fruits.

Dans le cas particulier du pain nordique, les fruits secs (notamment le raisin sec) figurent sur la liste des ingrédients. Les céréales (le blé, le seigle…) et les graines sont aussi utilisées pour la préparation de l’aliment.

Le pain au levain

Comme son nom l’indique, le pain au levain est fabriqué à partir de levain. Idéalement, son pH doit être de 4,3 au plus. Il faut également prendre en compte la teneur en acide acétique endogène de la mie du pain. Il est aussi possible d’utiliser du levain déshydraté dévitalisé pour la préparation. Il a un pouvoir fermentaire indéniable, mais présente surtout de bonnes qualités gustatives.

Le pain nordique est aussi catégorisé dans ce lot. Il est un pain au levain et le tour se joue au niveau des ingrédients ayant servi à la recette. Toutefois, pour une utilisation facile du levain, il est conseillé de préférer le produit dur ou pâteux au levain liquide. Ce dernier est plus difficile à maîtriser, et plus encore en termes de proportion.

Le pain courant français

pain nordique

Le pain nordique est également un pain courant français. Ce dérivé de pain viking est obtenu à partir de farine de blé de levure et d’autres ingrédients autorisés pour la préparation du pain de tradition française. On retrouve en effet, dans le pain courant français, 4 sortes d’additifs présentant chacun des dérivés.

Il s’agit notamment de l’acide ascorbique qui est disponible sous 4 formes chimiques. Il y a aussi la lécithine E 322, les mono et diglycérides d’acides gras E 471. L’acide lactique, l’acide acétique et leurs dérivés sont à inscrire sur cette liste.

Le pain bio et le pain de seigle

Un pain bio est un aliment obtenu avec les ingrédients issus de l’agriculture biologique. Il faut au moins que 95 % des ingrédients utilisés dans la préparation soient bios et que le reste ne soit pas disponible en mode « bio » sur le marché. Lorsque le pain nordique préparé répond à ces caractéristiques, il est catégorisé comme étant un aliment bio.

Le pain de seigle est aussi un autre dérivé du pain nordique. Pour l’avoir, il faut simplement faire un mélange de farine de blé et de seigle. De façon idéale, la farine de blé ne doit pas dépasser 35 % du mélange.

Le pain sans gluten et le pain aux graines

Le pain sans gluten est une alternative pour les personnes atteintes d’intolérance au gluten. Dans sa préparation, on utilise de la farine de maïs ou de sarrasin à la place du blé. Il faut noter que le pain nordique sans gluten ne peut pas être appelé pain au sens strict du terme car le gluten apporte l’élasticité nécessaire à la pâte.

Parlons du pain aux graines. Ce dernier a été conçu avec des graines entières et diversifiées. La présence des graines dans ce type de pain réduit fortement son index glycémique en plus d’apporter une texture intéressante en bouche. Les amateurs d’aliments bio seront aussi ravis par cette variété qui offre un goût unique et original.

Les dérivés du pain nordique sont donc nombreux et chacun peut y trouver son compte selon ses besoins alimentaires ou ses choix personnels.

Le pain complet et le pain brioché

Le pain complet est un pain qui contient la totalité des éléments nutritifs du grain de blé, contrairement au pain blanc dont une partie des nutriments a été retirée lors du raffinage. Le pain complet est donc plus riche en fibres, en vitamines et en minéraux. Sa consommation régulière peut aider à prévenir les maladies cardiovasculaires et le diabète.

Le pain brioché, quant à lui, est plutôt considéré comme un dessert ou une viennoiserie, mais il trouve tout de même sa place parmi les dérivés du pain nordique. Contrairement aux idées reçues, la brioche n’est pas forcément mauvaise pour la santé si elle reste occasionnelle dans notre alimentation. Elle peut toutefois être remplacée par une version plus saine grâce à l’utilisation d’ingrédients sains tels que le miel ou l’huile d’olive.

Le pain nordique offre une grande variété de dérivés adaptés aux besoins et aux goûts de chacun. Que ce soit pour sa richesse nutritionnelle ou simplement pour son goût unique associé aux différents ingrédients utilisés, les amateurs de bonnes choses peuvent se faire plaisir avec ces différentes alternatives au traditionnel pain blanc.