Quelles sont les épices les plus chères du monde ?

Quelles sont les épices les plus chères du monde ?

Les épices constituent des substances qui ont longtemps été recherchées par les explorateurs et les marchands à travers le monde. En effet, grâce à leur innombrable voyages, ces individus ont réussi à rassembler différentes sortes d’épices dont la valeur est variable selon leur utilisation et leur origine. Ainsi, zoom sur les espèces les plus chères du monde.

Le safran : un des meilleures épices du monde

Les épices désignent des matières organiques d’origine végétale collectées partout dans le monde et ayant pour rôle d’assaisonner les mets ou de traiter certains maux. Entre autres, le safran est reconnu pour ses vertus analgésiques et anti-inflammatoires. Cette épice est notamment cultivée par l’intermédiaire du crocus sativus, de la famille des Iridacées. 

Lire également : Découvrez les marques incontournables pour votre équipement de cuisine

Par ailleurs, elle permet d’aromatiser et de colorer les plats par l’usage d’une très petite quantité. En termes de prix, elle est vendue sur le marché à environ 10 000 euros le kilo et prend la forme de poudre ou de filaments de couleur rouge. Dans ce cadre, visitez epicime.com pour apercevoir des épices soigneusement conditionnées ainsi que des astuces pour des recettes originales et délicieuses.

La vanille : une plante aux arômes naturels emblématiques

La vanille est issue d’une orchidée dont l’origine se trouve en Amérique centrale. Elle s’assimile à l’un des épices les plus sollicitées dans le monde pour son parfum familier et ses vertus naturellement sucrantes. A cet effet, elle peut représenter une alternative au sucre et permet de favoriser la digestion. 

A voir aussi : Guide complet sur les différents types de robots de cuisine et leurs fonctionnalités pour une sélection adaptée à vos besoins et habitudes culinaires

De ce fait, la vanille se compose non seulement d’une quantité minime de glucide mais également de calories. Son prix à l’international oscille entre 600 et 1000 euros le kilo. Dans cette optique, l’espèce la plus commune dans le commerce provient notamment de Madagascar. Toutefois, il existe également d’autres pays producteurs reconnus mondialement comme :

  • Mexique ;
  •  Tahiti ;
  • Nouvelle Guinée ;
  • Comores ;
  • La Réunion ;
  • Etc.

Le poivre : un ingrédient apprécié pour relever les plats

Le poivre est une épice largement connue dans le monde pour sa saveur piquante. Il s’avère être également bénéfique pour les troubles digestifs et produit des effets antidépresseurs chez son consommateur. Dans cette optique, différents types de poivre sont actuellement disponibles sur le marché des épices.

Entre autres, on peut distinguer le poivre noir dont l’origine est très variée. Par ailleurs, les poivres rouge, gris, blanc, etc. sont également proposés par les producteurs. Toutefois, notez que c’est le poivre de Kâmpôt qui tient la place du meilleur poivre du monde. Son prix se situe entre 120 et 200 euros le kilo selon le vendeur.

La noix de muscade : une épice à saveur chaude 

La noix de muscade se définit par un goût légèrement sucré et possède un grand nombre de bienfaits. Entre autres, elle participe dans l’atténuation des troubles digestifs (diarrhée, nausée, etc.) et s’approprie des qualités anti-inflammatoires et antiseptiques. Elle est pareillement utilisée pour aromatiser les purées et les potages de légumes.

Originaire d’Indonésie, cette épice et l’une des plus appréciées dans le monde pour ses qualités gustatives. Elle est d’ailleurs valorisée aux alentours de 100 euros le kilo.

La cardamome : un condiment à la fois poivré et aromatisé

Affichant le même prix que la noix de muscade, la cardamome représente une épice provenant d’Asie du Sud-Est. Celle-ci est notamment catégorisée dans les composants antiseptiques et aiderait à traiter les infections des gencives et des dents. En outre, cette épice s’utilise à peu près partout dans le monde pour résoudre l’encombrement des poumons et des problèmes de gorge.

En cuisine, la cardamome s’intègre à diverses recettes par l’usage des graines internes du fruit.