La lune est l'alliée pour le jardinage

La lune est un allié indispensable pour le jardinier

La lune, ce satellite imposant, a une grande importance sur la terre. Son influence est connue sur les végétaux, les marées, les êtres humains.

Depuis, la nuit des temps, les hommes font référence à son champ d’action. Ils connaissent son action bienfaitrice. Mais il ne faut surtout pas oublier que le temps à son mot à dire aussi.

Munissez vous d’un calendrier lunaire

Le calendrier lunaire permet d’identifier les différentes phases de la lune ainsi que les jours où vous ne devez pas jardiner. Il est pratique aussi pour noter la date de vos semis et de vos plantations.

A lire également : Le quinoa, la petite graine bio qui monte

Reconnaître les différentes phases de la lune

La lune croissante 

Elle est la phase entre la nouvelle lune et la pleine lune. Elle est propice à la montée de la sève dans les plantes. A cette période, vous pouvez semer les légumineuses (petits-pois, haricots verts), les légumes fruits comme par exemples les tomates, les courgettes.

A lire aussi : Les vêtements : comment les choisir écologiques ?

La lune décroissante

Elle est le cycle de la pleine lune à la nouvelle lune. Elle diminue de plus en plus pour complètement disparaître. Cette période est propice pour semer les salades, les radis, carottes, pommes de terre. Les racines sont fortifiées.

Les périodes où vous ne devez pas jardiner

Au périgée

Quand la lune est au plus près de la terre, vous devez vous abstenir de tous travaux.

A l’apogée

Quand la lune est la plus éloignée de notre planète, ne pratiquez aucune activité dans votre potager.

Lors des noeuds lunaires

A cette période, la lune passe entre le soleil et la terre. Les plantes peuvent subir des modifications et être perturbées. Ne soyez donc pas affairer dans votre jardin. Certains jardiniers ne vont se référer qu’à la période croissante et décroissante de la lune, pour adapter leur culture. Alors que d’autres comme ceux qui utilisent par exemple la culture biodynamique vont faire référence en plus aux constellations.

Avoir comme alliée la lune, c’est bien, mais s’adapter à la météo, c’est primordial. Sur la toile, vous trouverez aisément des sites qui proposent des calendriers lunaires.