Cidre : bio ou fermier ?

Cidre : bio ou fermier ?

On peut retrouver sur l’étiquette d’une bouteille de cidre différentes indications et logos qui peuvent indiquer que le produit est plus sain. C’est là d’ailleurs qu’on se demande s’il est préférable de prendre du cidre bio ou du cidre fermier. Pour vous aider à faire votre choix, voici ce que vous devez savoir sur ces deux produits.

Le cidre bio

Aujourd’hui, sur le marché, on retrouve de plus en plus de produits qui se disent « bio » ou qui affichent fièrement le label « AB ». Vous allez trouver quelques bouteilles de cidre avec cette mention. Seulement, dans la plupart des cas, les vrais produits bio affichent un prix légèrement élevé. C’est là qu’on se demande si ça vaut vraiment le coup de boire du cidre bio.

Lire également : Comment choisir sa lessive écologique ?

Rappelons qu’un produit est dit « bio » quand il est issu de l’agriculture biologique. Pour le cas du cidre, il est bio quand les pommes utilisées pour sa fabrication ont été produites de manière naturelle. Pour sa culture, on n’a eu recours ni à un produit chimique de synthèse comme les herbicides ou les pesticides chimiques, ni à des fertilisants artificiels ou des hormones de croissance. Si les ménages privilégient aujourd’hui les produits bio dont le cidre bio, c’est tout simplement parce qu’elles veulent éviter les effets néfastes des produits chimiques. On peut se permettre de dire que le cidre bio est plus sain.

Un cidre bouché, traditionnel ou encore artisanal peut très bien être bio, mais il faut tout de même se méfier. Oui, vous pouvez trouver la mention « bio » sur l’étiquette, mais ça peut être du faux bio. Le vrai cidre bio devra avoir le logo AB ou le logo bio européen avec l’eurofeuillage. Retrouvez de vrais produits bio sur ce site.

A découvrir également : Cosmétiques bio : comment choisir ?

Le cidre fermier

Le cidre est fermier quand son fabricant l’a fabriqué sur son exploitation et qu’il n’a utilisé que des pommes provenant de ses vergers. C’est bien là qu’il faut faire attention et comprendre les indications liées au cidre. Un cidre fermier peut ne pas être bio, car pour la production de ses pommes, le fabricant aurait pu utiliser des produits chimiques. En tout cas, rassurez-vous : aujourd’hui, de plus en plus d’agriculteurs favorisent la culture biologique et il y a de fortes chances que le cidre fermier que vous avez choisi soit bio.

Faire attention aux autres indications

La mention « traditionnelle » sur une bouteille de cidre peut vous faire dire que la boisson est bio. Ce n’est pas forcément le cas. Précisons qu’un cidre est dit traditionnel quand il a été fabriqué à partir de pommes de cidre uniquement et celles-ci ne proviennent pas forcément de l’agriculture biologique. Ne choisissez pas non plus une bouteille, parce qu’il affiche la mention « artisanal ». Le cidre artisanal est fabriqué par un producteur répertorié à la chambre des commerces, mais ses matières premières ne sont pas obligatoirement bios.

Entre cidre bio et cidre fermier, vous êtes libre de faire votre choix. Cependant, l’idéal serait de trouver un cidre qui est à la fois bio et fermier : là, vous avez la garantie d’avoir un bon produit. Le fabricant a déjà chouchouté la pomme dès sa culture, ce qui explique la qualité du produit.

Les avantages et inconvénients du cidre bio

Les avantages du cidre bio sont nombreux. Pour commencer, il est issu de l’agriculture biologique et ne contient donc aucun produit chimique ni pesticide. Le producteur se doit de respecter certaines normes quant à la qualité des pommes utilisées ainsi qu’à leur origine géographique.

Le cidre bio peut aussi être considéré comme une boisson plus saine pour l’organisme car les pommes ont été cultivées sans produits chimiques et n’ont pas subi de traitement agressif lors de la transformation en jus puis en cidre.

Choisir le cidre bio peut aussi présenter quelques inconvénients. Tout d’abord, son prix est souvent supérieur à celui du cidre classique ou fermier qui a été fabriqué dans les mêmes conditions, mais avec des pommes non-bio. De même, il faut souligner que tout ce qui est naturel n’est pas forcément bon au goût ! Le choix d’un cidre bio nécessite donc parfois un peu d’essais-erreurs afin de trouver celui qui vous convient vraiment.

Le choix entre un cidre bio et un autre type de cidre dépendra principalement de vos préférences. Si vous êtes sensible aux questions environnementales ou si vous cherchez simplement une boisson plus saine pour votre organisme, alors le choix évident sera vers un produit biologique certifié. Mais si vous privilégiez avant tout le goût brut traditionnel du fruit et que votre budget est limité, alors optez plutôt pour un bon vieux cidre fermier authentique !

La différence entre la production industrielle et artisanale de cidre fermier

Le cidre fermier est un produit artisanal, fabriqué à partir de pommes cultivées localement. Il s’agit donc d’un cidre 100% naturel et authentique. Contrairement au cidre industriel qui peut être fabriqué avec des jus de fruits importés de pays étrangers, le cidre fermier est produit en petite quantité et possède une saveur unique.

La production industrielle du cidre implique l’utilisation d’une grande quantité de pommes pour obtenir le volume nécessaire à la production en série. Ces pommes sont souvent importées d’autres pays ou achetées sur les marchés en gros pour permettre aux fabricants d’avoir un approvisionnement constant tout au long de l’année. Les procédés utilisés dans cette production peuvent inclure des traitements chimiques agressifs afin d’accélérer la fermentation du jus.

Au contraire, le producteur artisanal utilise uniquement des pommes locales qui ont été cueillies à la main et triées soigneusement avant leur transformation en jus puis en cidre. Le rendement est bien moindre que celui obtenu par les méthodes industrielles car il n’y a pas besoin d’une grande quantité de pommes mais plutôt d’une qualité supérieure afin que chaque verger apporte sa propre note gustative au mélange final.

Le processus de fabrication du cidre fermier suit aussi une méthode traditionnelle plus respectueuse des fruits que celle utilisée dans la production moderne industrielle. Après avoir pressé les pommes entières sans ajout ni retrait manuel, on laisse fermenter lentement le jus pendant plusieurs mois voire années selon les goûts souhaités jusqu’à obtenir un cidre brut naturellement. Cette méthode permet de préserver les arômes du fruit et de donner au cidre sa saveur caractéristique.

Le choix entre un cidre industriel ou fermier dépendra principalement des goûts et des préférences de chacun, mais il est toujours possible d’opter pour un produit respectueux des traditions locales plutôt qu’une boisson industrielle sans véritable personnalité gustative.