La chakchouka, un plat riche en saveurs

La chakchouka, un plat riche en saveurs

Passionné de la cuisine, vous avez le désir de diversifier le menu de votre restaurant vis-à-vis de vos clients ? Le chakchouka est un plat avec une saveur particulière que vous pouvez proposer à votre clientèle. Sa réalisation est simple à faire avec un goût appétissant. Découvrez ici ce délicieux repas israélien.

Les ingrédients pour 4 personnes

La chakchouka est un plat provenant de l’Israël. Elle est dépourvue de gluten, de lactose et de paléo. Vous pouvez la réaliser aussi simplement que possible lors d’un dîner ou d’une réception de mariage. Pour concocter ce délicieux plat, vous aurez besoin de quatre œufs bio. Les œufs bio sont recommandés dans cette recette, car ils sont très riches en Oméga-3 et fournissent de meilleurs acides gras à l’organisme.

A découvrir également : Cosmétiques bio : comment choisir ?

En plus des œufs, il vous faudra une boîte de tomate concassée et deux boules de tomates. Prévoyez aussi un poivron rouge, six gousses d’ail, la moitié d’un gros oignon jaune. Vous devez aussi avoir :

Une fois ces ingrédients réunis, vous pouvez passer à la réalisation de votre délicieux chakchouka. Vous pouvez ajouter d’autres assaisonnements comme les variétés de poivron selon votre appréciation et votre goût.

La réalisation du chakchouka

Avant de commencer, vous devez disposer tous les ustensiles utiles pour la cuisine de façon à vous retrouver facilement. A l’aide de votre épluche-légume ou de votre économe, épluchez puis ciselez les ails et l’oignon. Il faut laver puis découper en dés les tomates et le poivron. Mettez votre poêle au feu afin de la chauffer un peu. Lorsqu’elle est chaude, versez-y l’huile d’olive et ajoutez l’oignon et l’ail épluchés. Vous pouvez laisser revenir pendant cinq minutes.

Dès que c’est fait, complétez le mélange en y ajoutant les dés de poivrons et de tomates et laissez cuire durant dix minutes. Il est important de remuer régulièrement le mélange. Vous devez ensuite ajouter la tomate concassée, le paprika et le piment tout en mélangeant durant trois minutes.

En vous servant d’une spatule, faites quatre trous dans la préparation que vous allez boucher avec les œufs. Vous devez casser chacun des œufs et les mettre dans chaque trou délicatement. Vous pouvez aussi mettre les œufs directement dans le mélange sans faire de trous. L’important est de faire ressortir un goût particulier qui soit à votre convenance.

A l’aide d’un couvercle, faites recouvrir la poêle et laissez cuire l’ensemble pendant huit minutes environ. Dès que vous remarquez que les œufs sont cuits, vous pouvez assaisonner avec les feuilles de persil et de coriandre. Vous pouvez servir votre plat de chakchouka en la disposant au milieu de la table. Un accompagnement au pain et à la salade est bien conseillé pour un véritable festin. Vous pouvez aussi le manger avec du riz, de la pomme, du poisson et de la viande.

Les qualités nutritives de la chakchouka

En consommant la chakchouka, vous participez au maintien en bon état de votre organisme. Cette recette israélienne comporte un taux bas de glucides. Ce qui permet la bonne concentration glycémique dans l’organisme. La chakchouka permet une satiété durable et vous donne de l’énergie nécessaire pour toute une journée de travail.

La consommation de la chakchouka permet un bon transit intestinal grâce à sa composition en fibres. Elle permet aussi de lutter contre le taux élevé de cholestérol nuisible à la santé. L’utilisation des œufs dans la préparation de ce plat consiste à donner une quantité complète de protéines à l’organisme. Ce qui est très favorisant pour les adeptes du sport.

Les œufs bio renferment les huit acides aminés qui sont essentiels pour l’organisme. La richesse de ces aliments se trouve dans l’alimentation en graines des poules. Le jaune d’œuf est à privilégier lorsque vous réalisez la chakchouka. Avec les ails et les oignons contenus dans la chakchouka, vous apportez de la vitamine et des minéraux à votre organisme.

Il s’agit des aliments à caractère médicinal. Ces aliments permettent de lutter considérablement contre les bactéries et les microbes. Contenus dans la chakchouka, ils contribuent au traitement des maladies cardio-vasculaires et protègent généralement le cœur.

Les origines de la chakchouka et son histoire culinaire

La chakchouka est un plat originaire du Maghreb et plus précisément de la Tunisie. De là, il s’est propagé à travers les frontières pour devenir une recette internationale appréciée par toutes les générations. La chakchouka tire ses origines culinaires des plats traditionnels tunisiens qui étaient préparés avec des tomates, des poivrons et des oignons.

Au fil du temps, cette recette a subi quelques modifications en fonction des ingrédients disponibles dans chaque pays ou région où elle est cuisinée. En Israël, par exemple, on y ajoute souvent le fameux « khoubz », un pain pita grillé sur lequel on peut étaler la chakchouka fraîche tout juste sortie du feu.

En Turquie, la version locale de ce plat se nomme Menemen. Elle ressemble beaucoup à la Chakchouka mais comporte l’ajout d’un fromage turc appelé beyaz peynir (fromage blanc).

Aux États-Unis, cet aliment fait partie intégrante du petit-déjeuner américain car il contient tous les éléments nécessaires pour bien commencer votre journée : protéines, tomates-poivrons-oignons (alimentation riche en nutriments) ainsi qu’une touche typiquement orientale que l’on ne retrouve généralement pas aux États-Unis.

De nos jours, nous pouvons trouver la chakchouka partout dans le monde sous différentes formes : au restaurant gastronomique ou dans les fast-foods. Elle peut être consommée comme plat principal ou en accompagnement d’autres plats.

La chakchouka reste un symbole de métissage culinaire permettant de fusionner les cuisines du monde entier autour des saveurs orientales et méditerranéennes.

Les variantes de la chakchouka à travers le monde

La chakchouka est un plat qui a conquis le monde entier sans perdre son identité culinaire. Effectivement, ce plat simple et savoureux s’est enrichi de variations locales pour donner naissance à des recettes tout aussi délicieuses les unes que les autres.

En Tunisie, berceau de la chakchouka, on prépare une version épicée appelée « Chakchouka Mermez ». Cette variante contient des merguez (saucisses piquantes), de l’harissa (sauce pimentée) et souvent d’autres épices orientales comme le cumin ou la coriandre. Elle est généralement servie avec du pain frais pour saucer.

Au Maroc, la chakchouka prend le nom de « Shakshuka » ou encore « Taktouka ». Dans cette version marocaine, les poivrons sont remplacés par des tomates vertes hachées finement ainsi qu’un peu plus d’épices tels que l’harissa. Les familles marocaines ajoutent aussi souvent une belle quantité d’oignons verts pour plus de fraîcheur.

En Égypte, une variante appelée « Khoudarya » utilise des ingrédients similaires à ceux utilisés dans les versions tunisiennes et israéliennes mais y ajoute des pois chiches cuits aux côtés des légumes traditionnels ainsi qu’une touche supplémentaire de cumin pour encore plus de saveurs.

Les versions américaines et turques ont déjà été mentionnées précédemment. Il existe aussi en Turquie une autre variation de la chakchouka appelée « Menemen ». Cette version utilise du fromage turc, appelé beyaz peynir, qui est ajouté juste avant que le plat ne soit servi. Elle se sert généralement avec une tranche de pain frais pour saucer.

En Israël, la chakchouka est souvent servie au petit-déjeuner comme accompagnement à des œufs pochés ou brouillés. Dans certaines régions locales, il y a l’ajout aussi d’une touche de cumin et un peu d’harissa.

Bien qu’il existe plusieurs variations de ce plat emblématique dans différents pays autour du monde, tous partagent les mêmes ingrédients clés tels que les tomates fraîches et les poivrons doux ainsi qu’une énorme quantité de saveurs orientales !