Le quinoa, la petite graine bio qui monte

de | 10 juillet 2017

manget le quinoa

Le quinoa est une plante herbacée, considérée à tort comme une céréale, dont on récolte les graines et qui pousse sur les hauts plateaux d’Amérique latine.

histoire de la quinoa

Cultivée pendant des siècles par les incas, cette plante, qu’ils nommaient joliment « chisiya mama » (en quechua « mère de tous les grains »), a progressivement été abandonnée suite aux destructions des structures du système agricole traditionnel lors de la colonisation espagnole.
C’est il y a environ 40 ans seulement que la production a repris et aujourd’hui, la mode bio semble redonner un nouveau souffle à la culture du quinoa.
Et oui car en effet, le quinoa est issu de l’agriculture biologique et UNIQUEMENT de l’agriculture biologique. La plante suscite donc un vif intérêt de la part des pays européens chez qui manger bio devient tendance.
La plante ne peut être cultivée que dans des conditions bien particulières, en altitude, à une certaine température, ce qui fait qu’il est difficile de la produire ailleurs que sur les hauts plateaux boliviens. Sa fragilité exige une culture respectueuse de l’environnement, sans pesticides, et entre généralement dans le cadre du commerce équitable.
De plus, ses très grandes qualités nutritionnelles (très riche en protéines, source de magnésium, phosphore et potassium) laisse entrevoir un possible moyen de lutter contre la faim dans les pays en voie de développement.

les qualités de la quinoa

Que de qualités donc pour cette petite graine ronde d’à peine 2 mm de diamètre, légèrement aplatie et dont la couleur va du jaune pâle au rouge.
Une fois cuite, la graine du quinoa gonfle, devient translucide et laisse apparaître son germe blanc à l’intérieur. Elle exhale une légère saveur de noisette très agréable.
Cependant avant de la cuire, il convient de bien la rincer pour ôter l’amertume due à la saponine, un insecticide naturel qui enveloppe la graine.
Ensuite, le quinoa se cuisine à peu près comme du riz, qu’il remplace avantageusement dans de nombreux plats. Un volume de quinoa pour deux volumes d’eau salée. Porter à ébullition. Couvrir.
La cuisson dure approximativement 12 minutes et il faut compter environ 70g de graines par personne.
Égoutter. C’est tout!
Vous pouvez être sûr que la cuisson est idéale quand la graine est devenue translucide.

Le quinoa se trouve bien entendu dans les magasins bio ou diététiques mais de plus en plus, on peut également se le procurer en grande surface.
Enfin, sachez que cette plante est l’alliée des personnes intolérantes au gluten car elle en est totalement dépourvues.

De telles qualités en font bien entendu un aliment très recherché mais (car il y a malheureusement toujours un mais) même si la forte croissance de la production permet, et c’est une excellente chose, de faire vivre des millions d’incas, il faut toutefois noter les problèmes que cet engouement engendre. Aujourd’hui, la culture du quinoa commence à prendre une telle importance qu’elle empiète sur les pâturages destinés aux lamas ce qui crée de vives tensions entre éleveurs et producteurs. De plus, les sols de la Bolivie, du Pérou ou de l’Équateur risquent d’être maltraités par les tracteurs, trop lourds pour une terre si fragile et aride. Il faudrait aider les cultivateurs d’Amérique latine à sélectionner les meilleures variétés de quinoa, de façon à ce que l’activité devienne durable et ne soit pas qu’un bref phénomène de mode. Ainsi, il sera peut-être possible de cultiver le quinoa ailleurs que sur ces hauts plateaux d’Amérique latine.

a partagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn