Pour une consommation écologique pour nos amis à quatre pattes

de | 3 novembre 2017

La consommation écologique de nos chiens et chats

On dit souvent que notre consommation excessive est la cause principale du changement climatique et on oublie que les animaux de compagnie  à 4 pattes ont un impact   aussi important.

Avec près d’un milliard de chiens et de chats de compagnie dans le monde qui consomment de la viande et des céréales génétiquement modifiées. Ils produisent  des déchets chaque jour, nos amis à quatre pattes ont un impact énorme sur la santé et la durabilité de notre environnement.

Que peut-on donc faire pour rendre nos animaux plus respectueux de la planète ?

Voici 8 façons de réduire l’empreinte écologique de vos chats et chiens…

1. Acheter des produits écologiques pour  vos compagnon à quatre pattes

Tout comme vous essayez d’éviter les plastiques toxiques, les retardateurs de flammes et les produits chimiques nocifs pour votre propre santé, vous devriez également tenir compte de la santé de votre animal lorsque vous achetez des jouets, de la literie et des produits de toilettage.

Lisez les étiquettes ! Achetez de la literie biologique et choisissez des jouets, des colliers et des laisses fabriqués à partir de matériaux naturels ou de plastiques.

Utilisez des shampooings écologiques, qui ne contient pas des produits chimiques toxiques et fabriqués à partir d’ingrédients naturels.

2. Choisissez des produits simples et naturels

Les besoins des chiens et des chats sont très simples : nourriture, eau, exercice, soins médicaux, collier avec étiquettes et beaucoup d’amour. Mais l’industrie des animaux de compagnie, qui se chiffre à plusieurs milliards d’euros, vous fait croire que vous avez besoin  sans cesse  d’une quantité croissante de biens de consommation pour votre ami à fourrure.

Bien que ce soit amusant, l’achat de jouets fantaisie, colliers décoratifs, petites tenues fantaisies et autres accessoires ajoute beaucoup à l’empreinte écologique de votre animal domestique.

Tout cela n’est pas seulement totalement inutile pour votre animal de compagnie pour être heureux et en bonne santé, mais tous ces produits consomment énormément d’huile, d’eau, d’arbres, de produits chimiques et d’énergie dans leur fabrication, leur emballage et leur transport. Cela représente beaucoup de ressources et d’argent pour les jouets et les vêtements que votre animal de compagnie ne devrait pas apprécier du tout.

Si vous avez déjà vu un chien courir après un bâton ou une balle, ou un chat avec une pelote de laine ou du papier froissé, vous savez qu’il ne faut pas quelque chose avec une étiquette de 100 euros pour divertir votre animal pendant des heures.

3. choisir un alimentation bio pour vos animaux

Croyez-le ou non, bien que les chats et les chiens mangent beaucoup de viande, cela n’a pas un impact aussi important sur l’environnement. C’est parce que la plupart des aliments pour animaux de compagnie  sont fabriqués à partir de sous-produits de viande.

Même les céréales et les légumes que mangent nos animaux de compagnie et notre bétail ne sont pas adaptés à la vente à l’épicerie. Parce que nos animaux de compagnie mangent volontiers des choses que les humains ne mangent pas, l’idée que l’impact environnemental des aliments pour animaux de compagnie s’ajoute à l’impact de la nourriture humaine est largement erronée.

La production d’aliments pour animaux de compagnie réduit considérablement les déchets dans notre système agricole industriel, en gardant les précieuses ressources alimentaires hors de la décharge. Quiconque a une ferme familiale sait combien il est important de boucler la boucle des éléments nutritifs en donnant à manger aux animaux des restes humains.

Bien sûr, cela ne veut pas dire que les aliments pour animaux familiers n’ont pas d’impact sur l’environnement. Les aliments pour chiens et chats, et les sous-produits de viande en général, fournissent environ 15 % des profits à l’industrie de la viande et contribuent à l’impact planétaire global de la production industrielle de viande.

La plupart des céréales que les animaux de compagnie mangent sont du maïs et du soja OGM, ce qui contribue à la quantité de glyphosate cancérigène (Roundup) et d’autres pesticides présents dans notre environnement.

 

a partagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn