Comment travailler le sol ?

de | 29 juin 2016

Le sol ne doit surtout pas être travailler en profondeur car la vie microbienne risque d’être perturbée.

Les conséquences seront néfastes pour votre potager. Vos légumes s’en ressentiront et la structure de la terre sera moins fertile.

Les méfaits du bêchage en profondeur du sol

Bêcher en profondeur le sol, est nocif. Cela bouleverse complètement la vie microbienne. L’humus qui était à la surface se retrouve enterré au fond. La terre stérile qui était enfouie remonte à la surface. Tout s’inverse, au lieu d’être amélioré, le sol s’appauvrit. Les légumes sont moins résistants, ils sont plus enclins à la maladie. Sans compter les mauvaises herbes qui risqueront de prospérer.

Les bienfaits du travail en douceur de la terre

Et travaillant tout en douceur le sol, sans le retourner, vous préservez la vie microbienne. Vos légumes seront plus résistants. La terre restera vivante signe de bonne santé.

Le travail d’une terre qui a été laissé en friche

Si votre sol n’a pas été travaillé depuis longtemps et que vous avez besoin de le nettoyer. Vous serez obligé d’utiliser une bêche. Vous bêcherez pas trop en profondeur. Une fois votre jardin nettoyé, n’utilisez que la grelinette.

La grelinette outil indispensable pour travailler le sol

L’utilisation de la grelinette est recommandée car elle permet d’aérer tout en douceur la terre sans la retourner. Vous ne bouleversez pas son environnement. Vous pouvez utilisez d’autres petits outils qui travailleront tout en souplesse le sol.

a partagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn